Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
www.lettresnumeriques.com

Demain : je suis Charlie.

Dessin de Na - Métaphore filée...

Dessin de Na - Métaphore filée...

Demain, je suis Charlie,
 

 Demain, je porterai une image de soutien, d'hommage, de colère et de résistance face à la montée de l'intolérance, de la défiance et du terrorisme.

Je ne veux croire qu'aux mots, si forts, si libres qu'ils nécessitent des balles pour être muselés.

 J'ose croire aux idéaux de liberté, de fraternité et d'égalité.

 Je suis émue, attristée, en colère aussi.

Plus que jamais, je crois aux traits du crayon et à la puissance du verbe.

 Demain, je suis Charlie.

Nous sommes tous des Charlie.

Nous sommes tous des Charlie.

L’attentat commis contre Charlie Hebdo est une attaque contre la liberté d’expression et de publication.

Les élèves de 4ème se sont penchés sur le sens des mots:

Les médias sont des moyens de diffusion d'informations dans tous les domaines visuels, audios et écrits. Les réseaux représentent aussi une large partie des médias aujourd'hui."

Charlie Hebdo est un journal.

Juliette, Clara, Lucas et Romain

La liberté d'expression est le droit d'exprimer librement ses opinions.


Charlie Hebdo diffuse des images qui provoquent le rire ou le grincement de dents.

Mathilda, Valentine, Gabriel, Steevy

La caricature est un dessin ou une représentation qui exagère les défauts et qui critique une personne pour la ridiculiser.

Lauryn, Amélie, Mathis et Thibault

La satire est une oeuvre dans laquelle l'auteur se moque des ridicules de ses contemporains.

Charlie Hebdo comme le canard enchaîné sont des journaux satiriques.

Léa, Mathis et Tanguy

Le terrorisme est un acte de violence contre des raisons politiques ou sociales.

Charlie Hebdo a connu des actes terroristes.

Daisy, Resul, Kamil et Guerlain

Un musulman croit en la religion alors qu'un islamiste diffuse et oblige à croire.

Maélys, Emie et Bastien

Un amalgame : c'est confondre des réalités ou des idées différentes.

Laura, Johanna, Pierre et Vincent

Croire que les terroristes ne s'en prenaient qu'aux "infidèles" serait faire un amalgame : Le policier froidement exécuté avait 42 ans. Il s'appelait Ahmed et faisait partie de la brigade VTT du commissariat central du 11e arrondissement de Paris, indique Le Figaro. Ahmed patrouillait dans le quartier quand les faits sont survenus.

Attention: Images Choquantes

Mme Methnani

vidéo sur RTL.be

Vendredi 9 janvier 2015 les élèves de la web radio du collège s'expriment sur les attentats meurtriers commis le mercredi 7 janvier 2015 dans les bureaux de "Charlie Hebdo" à Paris.

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article