Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
www.lettresnumeriques.com

B - 3ème-Enquête sur les fusillés de 1914-1918

B - 3ème-Enquête sur les fusillés de 1914-1918
QUELLE MÉMOIRE POUR LES FUSILLÉS DE 1914-1918?

UN POINT DE VUE HISTORIEN

1eroctobre 2013

Rapport présenté à Monsieur le Ministre délégué aux Anciens Combattants par un groupe de travail animé par M. Antoine Prost,président du Conseil scientifique de la Mission du Centenaire.

Doc 1- Définir les «fusillés» :

Le terme de «fusillés» englobe en réalité plusieurs situations et plusieurs types de faits. Pour la plus grande part, il s’agit de militaires condamnés par un Conseil de guerre, suivant les dispositions du Code de Justice Militaire de 1857, et qu’un peloton d’exécution a passés par les armes. Ce sont, pour l’essentiel, des soldats du rang issus de l’infanterie.

Il faut ajouter à ces fusillés d’autres personnes exécutées à la suite d’une condamnation en Conseil de guerre, mais n’appartenant pas à l’armée française: des civils français, ainsi que des civils étrangers et des militaires allemands, le plus souvent pour faits d’espionnage. Il existe également un groupe, difficile à quantifier et à connaître avec exactitude, de militaires ayant fait l’objet d’une exécution sommaire, au front, par des officiers, généralement pour des motifs du même ordre que ceux qui motivent les condamnations à mort en bonne et due forme. Plutôt que de «fusillés» au sens strict, il faudrait ici parler de soldats «exécutés» ou «abattus». À ce premier éclairage il faut ajouter d’autres distinctions, au sein des soldats français fusillés: Il importe de distinguer entre «fusillés» et «mutins». La plupart des fusillés l’ont été en 1914 et 1915, tandis que les grandes mutineries de l’armée française ont eu lieu en mai-juin 1917. Parmi les 40.000 à 80.000 mutins (suivant des estimations récentes), une petite trentaine ont été fusillés. Il existe donc des mutins parmi les fusillés, mais cela ne constitue pas l’essentiel de ce groupe.

Doc 2 – Nombre mensuel de soldats exécutés pendant la guerre de 14-18 dans l’armée française.

Nous reprenons ce graphique de l’ouvrage récent de Frédéric Mathieu,

14-18, les fusillés, Paris, Editions Sébirot, 2013, p. 809

B - 3ème-Enquête sur les fusillés de 1914-1918
Doc 3 - Les motifs d’exécution.
B - 3ème-Enquête sur les fusillés de 1914-1918
Sujet de réflexion : Comment expliquez-vous le pic de décès d’octobre 1914 ? Vous répondrez à cette question en vous appuyant sur les documents 1,2 et 3. Vous rédigerez un paragraphe d’une dizaine de lignes (lisibles et aussi claires que possibles).

Pour vous aider à construire votre réflexion, vous pouvez répondre aux questions pour guider votre réflexion dans un premier temps.

Questions pour guider votre réflexion :

  1. Pendant quelles années, les exécutions ont-elles été les plus nombreuses ? Répondez en vous appuyant sur les documents ?

  2. Le « l’lapin » dont parle le poilu de Rup a été fusillé en quelle année ? Situez-le sur le graphique.

  3. Surlignez le motif pour lequel « l’lapin » a été fusillé.

Partager cette page

Repost 0